Dans une interview accordée au magazine El Hiwar, paraissant en langue arabe, le directeur par intérim de l’unité Alieco Côte Rouge, Hassan Laouar revient sur les ambitions cumulées de l’entreprise dans le cadre de la compagnie-mère l’Encc, qui sont non seulement de réduire la facture d’importation s’agissant d’équipements industriels spécifiques, mais aussi de tendre vers l’export.

Revenant sur les capacités de l’entreprise et les compétences de ses personnels, à même de rivaliser avec ce qui se fait mondialement dans les équipements hydromécaniques, de levage et de manutention et les EID, il ne manquera pas de rappeler le capital expérience de l’unité de côte rouge, l’usine octogénaire et son parcours exemplaire.

Il notera, toutefois, que la pandémie covid a lourdement impacté l’entreprise, à l’instar de tout le tissu industriel national, mais que grâce à l’engagement et à la mobilisation de tous, il y a des signes qui plaident pour le retour de la croissance.

Concurrence locale et internationale, nouvelles niches, projets innovants et parts de marché sont abordés dans cet interview. En même temps qu’il révèle le taux de couverture des besoins nationaux pour les différents produits de l’unité de Côte-rouge soit, 70% pour les équipements hydromécaniques, 25% pour le levage et la manutention et 5% pour les EID, il annoncera la production prochainement et dans le cadre des énergies renouvelables, de turbines pour l’éolien, de multiplier la production de drague de dévasement de barrages et de stations monoblocs pour l’épuration et la production d’eau douce dans les zones d’ombre.

L’interview donne aussi la parole à M. Toumi Belbagra, directeur de production par intérim, qui revient sur les process de production, les compétences et le savoir-faire des équipes de production.

Le directeur technique, M. Abdelaziz Benfettoum, lui aussi s’exprimera sur les missions et le rôle de cette importante structure qui, malgré l’existence d’une entité engineering à part entière, dans l’organigramme de l’Encc, reste un plus pour l’unité de côte rouge, une valeur-ajoutée appréciable par rapport à Metaleng qui demeure une entité d’ingénieurie pour de grands ensembles et des solutions « clé en main ».

Trois entretiens, trois regards pour comprendre l’ « esprit » Alieco côte rouge, une unité qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

Categories: News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.